L'exercice de la charité à laquelle nous sommes tout particulièrement conviés aujourd'hui, ne se confond pas avec un sentiment ou un élan de l'affectivité. Mais elle relève "d'un vouloir aimer" actif. Hors des grandes mobilisations médiatiques, sachons ouvrir notre coeur aux détresses cachées d'un parent ou d'un voisin isolé...
Or n'est-ce pas là le chemin qui mène à Dieu?


la_charite1